Pause verte au café Pista

Les ateliers Guyon ont imaginé un abri pour le café mobile de Maxime Richard. Le Café Pista, ouvert ce printemps sur la rue Beaubien, transporte ses hôtes dans une nature à fleur de pavés.

Après deux ans de cafés improvisés dans les espaces verts de Montréal, le barista à vélo Maxime Richard a investi une ancienne pharmacie de la rue Beaubien pour y créer un café « sédentaire ». La transposition du café sur roues, créé dans la foulée des food trucks populaires en ville ces dernières années, a été confiée aux Ateliers Guyon, qui signent avec ce projet leur premier chantier dans la restauration. « Nous avons proposé à l’équipe d’amener le concept extérieur à l’intérieur, un peu comme lorsque les gens s’installent dans un parc », éclaire Félix Guyon. Pour ce faire, le designer a joué avec les volumes et la lumière naturelle qui envahit les lieux grâce à de grandes baies vitrées. Un vert tendre, végétal, habille les murs et les banquettes faites sur mesure pour le café. Des suspensions d’acier découpé au laser évoquent les fleurs des jardins dans un contraste délibéré avec le bar en bois brut où sont préparés les breuvages. Ce jeu de contraste a également été appliqué pour intégrer dans les plans le sol en alvéoles d’origine et le plafond mouluré, peint en vieil or, et rappelé par des lampes blanc et or.

Pour matérialiser l’idée de service dans la rue, des lattes de bois peintes en blanc divisent l’espace en rappelant les conteneurs recyclés en cuisines de fortune que l’on peut trouver au Vieux-Port ou dans d’autres villes. Enfin, un coin atelier a été aménagé pour permettre de ranger et réparer celui-ci. « Maxime a réussi à bâtir une légende autour de son vélo ; nous avons décidé de le mettre en avant », note Félix Guyon. Le café a également été conçu en tenant compte du petit budget de Maxime et de son associé François, ainsi que de leur souhait de pouvoir effectuer eux-mêmes une partie des travaux.

comments powered by Disqus